Fraternité des Francs-maçons du DROIT HUMAIN après les inondations meurtrières de l’Aude – communiqué du 18 octobre 2018

Fraternité des Francs-maçons du DROIT HUMAIN après les inondations meurtrières de l’Aude – communiqué du 18 octobre 2018

Rédigé le 18/10/2018
LE DROIT HUMAIN Féd. française

Les femmes et les hommes Francs-maçons du DROIT HUMAIN souhaitent assurer de leur solidarité les personnes sinistrées et endeuillées de l’Aude.

A l’occasion de ces inondations meurtrières et quelques jours après la Journée Internationale de la prévention des catastrophes naturelles, il nous semblait important d’interpeler les pouvoirs publics sur la nécessaire vigilance en vue de la protection des populations.

Les ouragans, tornades, tsunamis, tempêtes, cyclones, crues, inondations, mais aussi les feux de forêts, se multiplient et gagnent en violence partout dans le monde. Notre planète subit des changements climatiques dont les conséquences sont très graves pour l’ensemble de ses habitants. En plus d’un cycle naturel de réchauffement géologique, notre vie même crée des déséquilibres que nous ne voulons pas ou peu voir.

Beaucoup de pays dont la France, y compris ses habitants, n’ont pas suffisamment pris la mesure de tels évènements pour les anticiper et pour y répondre efficacement. Sans porter de jugement sur les responsabilités des uns et des autres, nous souhaitons que l’ensemble des moyens dont dispose la puissance publique soit consacré à ce changement de regard sur l’aménagement de notre Terre.

La protection des habitants doit être le premier souci des États signataires, dont la France, des accords émanant des réunions de la COP.

En France, il parait primordial que le service public de météorologie soit renforcé afin que les veilles, tant au niveau national que local, permettent davantage d’efficacité et de réactivité dans le lancement des alertes et l’actualisation des données pour les zones à risque. Il en est de même pour les services de secours et d’incendie.

Lorsque des êtres humains perdent tout, la solidarité doit être à la fois matérielle et morale. Malgré le classement en catastrophe naturelle nous constatons trop souvent que les compagnies d’assurance tardent à débloquer les indemnisations qui permettent aux sinistrés de reprendre une vie quasi normale.

Quant à nous citoyens, ne restons pas inertes face à ces questions complexes qui menacent de devenir récurrentes. Participons à l’élan d’entraide qui s’organise et contribuons aux appels lancés par les différents organismes de solidarité de notre pays.

Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International

LE DROIT HUMAIN

Les 126 communes sinistrées :

Communes de Aigues-Vives, Alzonne, Antugnac (2), Aragon, Arquettes-en-Val (1), Auriac, Azille, Badens, Bagnoles, Barbaira, Berriac, Bize-Minervois, Blomac, Bouilhonnac, Brousse-et-Villaret (1), Camps-sur-l’Agly (3), Canet, Capendu, Carcassonne, Cascastel-des-Corbières, Castans, Caudebronde (1), Caunes-Minervois, Caunettes-sur-Lauquet, Caunettes-en-Val (1), Caux-et-Sauzens (1), Cazilhac, Cépie (1), Clermont-sur-Lauquet, Comigne (1), Conilhac-Corbières (2), Conques-sur-Orbiel, Couffoulens, Couiza, Coursan, Cucugnan, Cuxac-Cabardès (1), Cuxac-d’Aude, Davejean, Douzens, Durban-des-Corbières, Fabrezan, Fajac-en-Val (1), Felines-Termenès, Ferrals-les-Corbières, Floure, Fontiers-d’Aude, Fontiers-Cabardès (1), Fraisse-Cabardès, Granès (1), Gruissan (1), Homps, Labastide-en-Val, Lacombe (1), Ladern-sur-Lauquet, Lagrasse, Lastours, Laure-Minervois, Leuc, Limousis, Luc-sur-Orbieu, Malves-en-Minervois, Marseillette, Mas-Cabardès, Mayronnes (2), Mirepeisset, Montazels, Montbrun-des-Corbières (1), Montirat (1), Montlaur (1), Montolieu (1), Moussoullens (1), Narbonne, Névian, Ornaizons, Palaja, Pennautier, Peyriac-Minervois, Pezens, Puichéric, Raissac-d’Aude, Redorte (la), Rennes-le-Château (1), Rennes-les-Bains, Ribaute, Rieux-en-Val, Rieux-Minervois, Roquecourbe-Minervois, Roubia, Rustiques, Saint-Couat-d’Aude, Saint-Denis (1), Saint-Ferriol (2), Saint-Frichoux, Saint-Hilaire, Saint-Louis-et-Parahou (1), Saint-Marcel-sur-Aude, Saint-Nazaire-d’Aude, Saint-Pierre-des-Champs, Sallèles-d’Aude, Sallèles-Cabardès, Salsigne (1), Serres (1), Serviès-en-Val, Talairan, Taurize, Tournissan, Tourouzelle, Trèbes, Tuchan, Ventenac-Cabardès, Verzeille, Villalier, Villar-en-Val, Villardebelle (1), Villardonnel (2), Villarzel-Cabardès, Villedaigne, Villedubert, Villefloure (2), Villegailhenc, Villegly, Villemoustaussou, Villeneuve-Minervois, Villetritouls, Vinassan.

L’arrêté est ici : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/10/17/INTE1828277A/jo/texte