Amande PICHEGRU réélue Grand Maître National de la Fédération française du DROIT HUMAIN lors du Convent de Reims

Rédigé le 27/08/2022
LE DROIT HUMAIN Féd. française

Du 26 au 28 août 2022, ce sont près de 900 Frères et Sœurs, députés et visiteurs des 740 ateliers de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International Le DROIT HUMAIN, qui ont tenu leur Convent annuel à Reims. Cette édition 2022, qui marquait le 100ème anniversaire du tout premier Convent tenu en 1922 au zénith de Paris, a été organisée pour la toute première fois dans l’histoire de l’obédience dans une ville en région.

Via leurs députés, les 16000 membres français du DROIT HUMAIN ont à cette occasion renouvelé toute leur confiance à la Strasbourgeoise Amande PICHEGRU. Elle entame ainsi sa deuxième et dernière année de mandat en qualité de Grand Maître National de la Fédération française.

Ce mandat sera notamment ponctué par le 130ème anniversaire de la création le 4 avril 1893 à Paris de la toute première loge mixte de l’histoire de la franc-maçonnerie universelle, en pleine égalité de droits et de devoirs entre hommes et femmes. Cette date symbolique est pour Amande PICHEGRU une invitation pour tous les membres du DROIT HUMAIN à s’interroger, à l’aune de nouveaux enjeux contemporains qui les obligent, sur l’actualité du caractère intrinsèquement transgressif, novateur et moderne de l’obédience depuis ses origines.

À  ce titre, conformément à la Constitution Internationale du DROIT HUMAIN enrichie depuis mai 2022 d’un impératif à assurer « l’harmonie entre les êtres humains et la nature », les travaux des loges devraient désormais intégrer encore davantage la question environnementale pour pleinement participer au « progrès de l’Humanité » et de tous les « êtres humains » qui la composent, reconnus en pleine égalité indépendamment de leur genre.

Pour Amande PICHEGRU, le DROIT HUMAIN doit continuer à se singulariser par la transgression dans la tradition, la modernité dans la permanence des idéaux humanistes, la fraternité dans l’adversité du monde.

A PROPOS du DROIT HUMAIN > créé à la suite de l’initiation, il y a 140 ans, de la toute première femme (Maria Deraismes) aux mystères de la franc-maçonnerie, LE DROIT HUMAIN est l’obédience historique de la mixité. Deuxième plus ancienne obédience de France, avec près de 16000 membres travaillant dans 740 ateliers de métropole et d’outre-mer, la Fédération française est la branche hexagonale de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN, qui, présent en 2022 dans plus de 60 pays, est ainsi la première organisation maçonnique mixte au monde. Sous toutes les latitudes, ses membres fraternellement unis dans leur diversité, sans distinction de genre, d’ordre social, ethnique, philosophique ou religieux, travaillent à la réalisation d’un même idéal de progrès grâce aux vertus initiatiques d’un rite universel constructeur d’individualités libres et engagées