Il y a 140 ans, le 14 janvier 1882 L’initiation de Maria Deraismes

Rédigé le 17/01/2022
LE DROIT HUMAIN Féd. française

140 ans Anniversaire de l'initation de Maria Deraismes

“Elle a combattu sans relâche pour le triomphe de la démocratie républicaine et libérale et consacré sa vie entière à la défense des droits opprimés de la femme et de l’enfant”.

Comment mieux résumer la vie de Maria Deraismes que par ces mots gravés sur la stèle de granit érigée en sa mémoire à Pontoise.

C’est le 14 janvier 1882, il y a donc 140 ans, que notre Sœur Maria Deraismes fut initiée au sein de la loge « Les libres penseurs » à l’Orient du Pecq en présence de nombreux dignitaires de la maçonnerie.

Pays des Droits de l’Homme, la France ignora pendant longtemps celui des femmes, se contentant d’un universalisme de façade. La franc-maçonnerie de la fin du XIXème siècle, qui se voulait chantre de la République Universelle, avait oublié la moitié de l’Humanité.

Il fallut attendre encore onze ans pour que la première obédience mixte, Le Droit Humain, soit créée par Maria Deraismes et Georges Martin.

Les fondateurs de notre ordre, lorsqu’ils ont associé hommes et femmes dans cette aventure qu’est la franc-maçonnerie ont clairement inscrit le DROIT HUMAIN dans un souci d’ouverture et de participation au changement du Monde. C’est ce que précise l’article premier de notre constitution internationale en rappelant que notre Ordre maçonnique veut que « tous les êtres humains puissent parvenir sur toute la terre à jouir d’une façon égale de la justice sociale dans une humanité organisée en sociétés libres et fraternelles ».

Cent quarante ans après l’initiation de Maria Deraismes, la place des femmes dans la franc-maçonnerie et plus largement dans la société a fait de larges progrès mais tant reste à faire. Rappelons-nous toujours ces fortes paroles de Maria Deraismes « Le droit de tous ne peut contrarier que des privilèges ; et abolir les privilèges, c’est servir la justice, c’est moraliser, et par conséquent, progresser ».