Communiqué interobédientiel : Allègement progressif des mesures de confinement à partir du mardi 1er décembre 2020

Rédigé le 27/11/2020
LE DROIT HUMAIN Féd. française

Lors de son allocution du 24 novembre, le Président de la République a annoncé les étapes envisagées pour un déconfinement progressif sur le territoire national, en fonction de l’évolution des indicateurs épidémiques.

A compter du samedi 28 novembre, certains établissements culturels seront réouverts et les offices dans les lieux de culte seront permis, sous une stricte limite.

A la lumière du protocole sanitaire commun mis en place par les Obédiences signataires et du respect effectif rigoureux qui s’en est suivi, les pouvoirs publics ont autorisé la reprise des Tenues et Travaux Maçonniques à compter du 1er décembre, dans la limite de 30 personnes, cette jauge étant susceptible d’être réévaluée en fonction de la capacité globale d’accueil et de l’évolution sanitaire au 15 décembre 2020.

Les attestations étant toujours nécessaires pour les sorties, le motif culturel du déplacement devra être coché ou mentionné.

Dans ces conditions, les immeubles et locaux dépendant des Obédiences signataires pourront de nouveau accueillir, dès le 1er décembre et dans la mesure des possibilités de chaque établissement, les Loges et leurs membres qui souhaiteraient se réunir. Il est, en revanche, toujours impossible d’organiser des agapes, sous quelque forme que ce soit, dans le contexte sanitaire et réglementaire actuel.

Naturellement, les conditions d’accueil et de réunion, qui sont susceptibles de varier selon les mesures propres à chaque territoire, sont également appelées à évoluer dans le temps, en fonction des différentes phases du déconfinement, et selon le niveau de maîtrise de l’épidémie.

En ces temps singuliers, le bien précieux et essentiel que constitue la liberté de réunion est ainsi préservé, tout en nous renvoyant, plus que jamais, à nos responsabilités individuelles et collectives.

Sceaux interobédiences