ÉGALITÉ ÉGALITÉ ÉGALITÉ ! … à propos de la Journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Rédigé le 26/11/2020
LE DROIT HUMAIN Féd. française

communiqué-égalité-elimination-violences-femmes-25-nov-2020-FFDH

Simplement parce qu’elles sont des femmes, chaque année des milliers d’entre elles sont brutalement assassinées, battues, violées, harcelées.

La violence à l’égard de celles-ci ne se limite pas à la violence physique, elle est aussi économique, sociale, sexuelle et psychologique.

La crise sanitaire, et notamment ses mesures de confinements, a objectivement augmenté de façon considérable les violences intrafamiliales. En témoigne, l’augmentation importante des appels de victimes sur la plateforme gouvernementale “arretonslesviolences.gouv.fr”.

Un an après la conclusion du « Grenelle contre les violences conjugales », près de la moitié des mesures annoncées par le gouvernement sont effectives en cet automne 2020, mais pour les associations, en première ligne du combat pour aider les femmes, il faut aller plus loin.

Ce sont d’ailleurs principalement les partenaires du monde associatif qui œuvrent pour mettre en place de nombreuses améliorations, certes encore insuffisantes. On peut citer, entre autres, la plateforme numérique « Mémo de vie »1, issue d’une consultation citoyenne et animée par la Fédération France Victimes qui aide les victimes à constituer un dossier.

Les francs-maçons de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN doivent aider à mettre en place, à hauteur de leurs possibilités, des actions propres à assurer l’amélioration des conditions de vie de tous les êtres humains. Ils doivent continuer avec encore plus de force à s’impliquer sous une forme ou sous une autre dans les actions de ces associations et participer à leur rayonnement.

Bien que les violences soient malheureusement répandues sur tous les continents, c’est donc à chacun qu’il appartient d’être vigilant dans son environnement pour tenter de mettre fin à toute situation portant atteinte aux principes les plus élémentaires de la relation entre les êtres humains.

Une Humanité est composée de genres différents et complémentaires, comme le disait notre fondatrice Maria Deraismes. Les relations doivent être régies par l’égalité la plus absolue. Des hommes sont aussi victimes. La violence de genre n’est que le reflet d’une société et d’un système profondément inégaux, articulés autour de principes autoritaires et patriarcaux dans lesquels les principes de Fraternité, Justice et Liberté n’ont pas leur place.

C’est l’Égalité que nous voulons.

Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN

__________________________________________

1- Plateforme « Mémo de vie » : https://memo-de-vie.org/