Communiqué – 17 octobre 2019 Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté dans le monde

Communiqué – 17 octobre 2019 Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté dans le monde

Rédigé le 16/10/2019
LE DROIT HUMAIN Féd. française

Communiqué 17 octobre 2019 Journée Internationale pour l'élimnation de la pauvreté dans le monde

”L’accès aux services sociaux de qualité doit être une priorité, alors même qu’aujourd’hui près de deux tiers des enfants n’ont aucune protection sociale”.

Antonio GUTERRES Secrétaire Général de l’ONU.

Les enfants portent le plus lourd fardeau de la pauvreté

Selon un rapport des Nations-Unies plus de la moitié des 1,3 milliard de personnes identifiées comme pauvres sont des enfants de moins de 18 ans et environ un tiers a moins de 10 ans. La grande majorité de ces enfants vit en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

La pauvreté n’est pas toujours lointaine, des chiffres préoccupants nous rappellent qu’à l’heure actuelle, 30 millions d’enfants grandissent dans la pauvreté́ au sein des pays les plus riches du monde.

En France, un rapport récent du CESE* présente une vingtaine de préconisations permettant d’éradiquer la grande pauvreté à l’horizon 2030. De nombreux domaines sont concernés : logement, santé, éducation, travail, protection sociale, instauration d’un revenu minimum social garanti…

Au-delà des intentions affichées dans ce rapport, c’est bien à une organisation de la société et de l’économie reposant sur la justice sociale et la juste répartition des richesses qu’il faut travailler et c’est ce à quoi nous invite en particulier cette journée internationale.

La Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN, par les valeurs et principes fondamentaux inscrits dans sa Constitution Internationale, est attachée à la solidarité, à la justice sociale et au respect des droits humains.

Elle apporte tout son soutien aux acteurs sociaux et à toutes les organisations qui œuvrent au progrès social en aidant au quotidien les personnes en difficulté à faire valoir leurs droits et à refuser la stigmatisation dont elles sont victimes. Elle considère aussi qu’il faut préserver et développer toutes les structures publiques qui contribuent à réduire les inégalités sociales.

Cette année toutes nos loges symboliques ont choisi de travailler à la recherche de propositions visant à réduire la pauvreté pour plus de justice sociale.

Les femmes et les hommes de la Fédération française du DROIT HUMAIN appellent chacun à participer à cette journée et à en prolonger les effets. Les enfants sont l’avenir de l’humanité ; nous ne pouvons et ne devons laisser aucun d’entre eux subir la pauvreté liée à un modèle social et économique qui n’agit que dans l’intérêt d’une minorité.

Enfin, nous nous réjouissons que le prix des « sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel » vienne d’être décerné à 3 chercheurs qui ont introduit une nouvelle approche pour obtenir des réponses fiables sur la meilleure façon de réduire la pauvreté dans le monde.

Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN

*Lutter contre la grande pauvreté – Rapport du CESE